Taille du texte
Maison d’Accueil Spécialisée Henri Cuq
Photo d'accompagnement

MAS Limay

Maison d’Accueil Spécialisée Henri Cuq

Implantée sur les hauts de Limay, la MAS Henri Cuq offre un cadre de vie agréable pour l’accueil des personnes adultes en situation de handicap, présentant un polyhandicap, des troubles du comportement ou souffrant d’une infirmité motrice cérébrale (IMC). La capacité d’accueil est de 48 places, dont 16 pour des personnes présentant une IMC. L’établissement comporte 48 chambres individuelles spacieuses et adaptées. On vit ici comme dans une grande maison où la personne en situation de handicap, en fonction de son état de santé, reçoit l’accompagnement et les soins dont elle a besoin tout au long de la journée.

LES OBJECTIFS

Placer les usagers au centre du dispositif

  • Offrir un lieu d’accueil et de vie agréable et adapté avec une prise en charge efficace
  • Apporter des soins de qualité au quotidien
  • Veiller au confort des usagers

 

Adapter la prise en charge aux possibilités des personnes

  • Respecter l’intégrité et les souhaits des personnes
  • Maintenir le lien ou tenter de le reconstruire avec les proches
  • Établir un partenariat avec la famille et l’entourage

Accompagner les projets individualisés

Pour chaque résident, les équipes éducatives, médicales et paramédicales mettent en œuvre, en concertation avec le responsable juridique, un projet d’accompagnement individualisé. Il tient compte des besoins, des possibilités, et lorsque le résident est en mesure de le manifester, des demandes de celui-ci. Chaque projet fait l’objet d’une évaluation régulière.

 

Assurer un suivi médical

Les trois médecins (généraliste, psychiatre et rééducateur) assurent le suivi des résidents chacun dans leur compétence. La MAS travaille en partenariat avec les services hospitaliers du secteur géographique.

 

Maintenir l’autonomie

Apporter les aides matérielles et psychologiques pour que les usagers puissent se prendre en charge dans les actes de la vie quotidienne et qu’ils conservent au maximum leur autonomie.

Permettre la socialisation en organisant des sorties à l’extérieur.

Porter une attention à chacun des actes de la vie quotidienne, moments riches en stimulations, sécurisants, utiles à la construction de l’unité de la personne.

Apporter les soins permettant de prévenir l’aggravation de la pathologie : kinésithérapie, balnéothérapie, sport, stimulation sensori-motrice, ergothérapie, orthophonie, éducation spécialisée, psychomotricité.

Animer

Mettre en place différentes activités en fonction des besoins, des capacités et des goûts de chacun : éveil, peinture, arts plastiques, atelier du goût, jeux, coiffure et esthétique, musique, balnéo ludique…

Réaliser ces activités dans les salles dédiées, avec une visée éducative et socialisante.

Les sorties, promenades, séjours de vacances et les temps d’accompagnement individualisés, constituent des moments de vie privilégiés de rupture avec le quotidien.

Organiser des temps festifs tout au long de l’année : Noël, Pâques, anniversaires…

 

Nouer des relations avec l’entourage

Lorsque les résidents sont entourés de leurs proches, ils peuvent s’absenter de l’établissement, à concurrence de 45 jours par an, selon des modalités définies avec chacun. Les visites sont favorisées.

LE PETIT +

Des espaces de soins

kinésithérapie                                                   

ergothérapie

psychomotricité

infirmerie

cabinet pour les médecins

bassin de balnéothérapie

Des espaces d’activités

relaxation

Snoezelen

arts plastiques

esthétisme

 

Un espace restauration avec une salle permettant aux familles de déjeuner avec leur proche

 

Une autre Maison d’accueil spécialisée (MAS Léon Herz) gérée par l’association Handi Val de Seine située à Ecquevilly offre des services équivalents avec des objectifs similaires.