Taille du texte

En cours

Les actions de Handi Val de Seine

Reconstruction du foyer d'hébergement et du foyer de vie à Hardricourt

  • Reconstruction du bâtiment sur le site existant de HARDRICOURT regroupant le foyer d’hébergement et le foyer de vie qui accueillera 58 personnes en situation de handicap. 

 

Maison d’accueil spécialisée « Léon HERZ » d’ECQUEVILLY »

  • Les locaux libérés par la délocalisation du foyer de vie seront réhabilités pour créer une section pour personnes polyhandicapées ou autistes relevant de MAS.

 

Résidences accueil

  • Création de résidences accueil pour personnes handicapées psychiques, à TRIEL SUR SEINE et POISSY.

 

Foyer d’accueil médicalisé (appel à projet conjoint des conseils départementaux des Yvelines et des Hauts de Seine) et l’agence régionale de santé d’Ile de France

  • Porté par trois associations (APAJH78 – SAUVEGARDE 78 ET HANDI VAL DE SEINE), création d’un FAM de grande capacité pour personnes handicapées adultes avec troubles du spectre autistique et adultes avec handicap psychique. Ce projet sera implanté sur le territoire des Yvelines.

 

Services d’éducation spéciale et de soins à domicile « André LARCHE » aux MUREAUX

  • Extension de 13 places pour le SESSAD André LARCHÉ des Mureaux

Le service d’éducation spécialisée et de soins à domicile, SESSAD André Larché, situé aux Mureaux, accueille 46 enfants et adolescents de 5 à 18 ans présentant des troubles dans les apprentissages scolaires liés, principalement, à une déficience intellectuelle. Il intervient sur les lieux de vie de l’enfant : école, domicile, centre de loisirs et sportifs. Cet établissement d’Handi Val de Seine vient d’obtenir suite à un appel à projet, une extension de 13 places, destinées à l’accompagnement d’enfants et adolescents avec troubles du spectre autistique (TSA).Les accompagnements seront envisagés dans une dynamique de développement et de soutien à la qualité de vie, afin de favoriser l’apaisement émotionnel et relationnel. Ils comprendront le soutien, le développement des compétences et des potentiels des jeunes, la préparation et le soutien de l’inclusion sociale et scolaire, l’aide à l’acquisition de l’autonomie et la recherche d’une insertion professionnelle en milieu ordinaire ou adapté. Il s’agira également d’assurer une présence au côté des parents et de la famille dans le parcours de vie de l’enfant ou du jeune. La tranche d’âge concernée est suffisamment large, de 5 à 20 ans. Cela permettra d’intervenir de manière précoce, en relai de la mission du CAMSP ou autre service de la Petite enfance et de l’IME. L’objectif étant de ne pas créer de rupture dans les parcours à des périodes charnières. Le travail portera également autour de la période sensible qu’est l’adolescence afin de pouvoir accompagner ces jeunes vers une insertion professionnelle (milieu ordinaire ou spécialisé) ou vers des structures relais de type mission locale, SAVS… Le projet sera en place dès la rentrée de septembre.